Selon son emplacement et la technologie utilisée, les chaudières électriques se distinguent les unes des autres. Elles utilisent la même source d’énergie qui est l’électricité.

Ce qui les diffère réside surtout dans leur processus de chauffage ainsi que leurs points positifs et négatifs. Ces différences peuvent servir de critères pour le choix de l’équipement de chauffage.

La chaudière électrique classique

Il s’agit de la forme la plus courante. Ce type de chaudière se compose d’une résistance électriqueimmergée permettant de chauffer l’eau. Une fois chaude, elle passera dans le circuit de chauffage constitué de valves.

La chaleur sera ainsi diffusée par des émetteurs tels que les planchers chauffants ou les radiateurs. Ce type de chaudière électrique est à prix accessible et facile à installer. Toutefois, il n’est pas assuré par les aides de l’Etat.

types de chaudière électriqueLa chaudière électrique à induction

Se rapprochant du système de la plaque de cuisson, le chauffage est assuré par un champ électromagnétique. Ce dernier est créé par interaction entre une plaque métallique et un électroaimant.

L’électricité est convertie en énergie magnétique par le biais de cet électroaimant. Un liquide caloporteur transporte la chaleur vers un échangeur de plaques et assure le chauffage de l’eau. Le modèle à induction possède un prix d’achat élevé mais il consomme moins en électricité.

La chaudière électrique ionique

Son concept est tout à fait unique car elle n’est pas équipée d’un générateur de chaleur. La chaleur est générée par ionisation créant une interaction entre les électrons et les molécules d’eau.

L’énergie ainsi créée sera transmise par un liquide caloporteur dans le second circuit de chauffage. Ce type de chaudière électrique se distingue par sa performance et sa résistance. Néanmoins, son coût d’achat se révèle exorbitant.

La chaudière électrique basse température

Elle se caractérise par un chauffage de l’eau à faible température. Il dépend du type d’émetteur et plus précisément du radiateur à basse température . Ce modèle régule la chaleur selon la période et selon les besoins.

Elle chauffe l’eau à une température allant de 0 à 70°C.  La chaudière électrique basse température contribue ainsi à réduire la consommation d’énergie jusqu’à 15%. Elle coûte en moyenne le double du prix de la chaudière électrique classique.

La chaudière électrique murale

Fixée au mur, son installation offre un gain d’espace considérable et elle se place en tout point de la maison. La chaudière électrique murale convient en appartement et dans les logements de petites surfaces.

Elle est plus simple à raccorder au réseau d’eau et au raccord électrique. Au cas où cet équipement doit être réparé ou remplacé, il sera également facile de le détacher et de replacer. Son prix est relativement moins cher et il présente une faible puissance.

La chaudière électrique au sol

Elle occupe plus de place que le modèle mural. Il s’agit d’un design adapté aux habitations plus spacieuses, ayant plus de 100 m² de superficie.

La chaudière électrique au sol est plus appropriée à installer dans un garage ou une buanderie. Généralement plus coûteuse, elle dispose d’une plus forte puissance.