Les compresseurs sont largement utilisés dans les grandes industries, dans les petits ateliers et à la maison pour les petits travaux de bricolage.

Il existe de nombreux compresseurs sur le marché et ils peuvent satisfaire tous les types de besoins. Nous essayons de comprendre quand il est préférable d’utiliser un compresseur à piston plutôt qu’un compresseur à vis.

Ces deux types de machines appartiennent à la catégorie des compresseurs volumétriques, c’est-à-dire des machines qui augmentent la pression de l’air aspiré de l’atmosphère en en réduisant le volume.

Il existe également des compresseurs dynamiques qui augmentent la pression d’un fluide (y compris l’air) en exploitant la force cinétique.

Les compresseurs à piston sont généralement choisis pour un usage professionnel, mais les petits compresseurs sont également idéaux pour une utilisation occasionnelle à la maison ou dans un laboratoire qui n’a pas constamment besoin d’air comprimé. Il existe également sur le marché de très petits appareils qui peuvent être facilement transportés par une seule personne à l’intérieur d’un chantier ou dans les escaliers.

Les compresseurs à vis conviennent aux moyennes et grandes installations industrielles qui ont besoin d’un approvisionnement constant en air comprimé. Ces machines sont souvent choisies en raison de leur longue durée de vie et de la facilité d’entretien de leurs composants.

S’ils sont construits selon des critères scrupuleux et avec des matériaux de qualité, ces deux types de compresseurs sont extrêmement efficaces pour accomplir les tâches spécifiques pour lesquelles ils ont été conçus.

Compresseur à vis sans huile et refroidi par air

La chaleur qui se développe lors de la compression de l’air est dissipée grâce à des systèmes de refroidissement efficaces qui sont intégrés aux compresseurs.

Le refroidissement de l’air se fait grâce à l’action des ventilateurs et des radiateurs qui abaissent la température même lorsque l’environnement atteint 45°C.

Avec cette solution, il n’est pas nécessaire de recourir à un système externe pour récupérer le fluide frigorigène, comme c’est le cas avec les compresseurs refroidis à l’eau.

Kaeser a amélioré le refroidissement des compresseurs à vis sèches grâce au pré-refroidissement, avec un radiateur à tubes en acier inoxydable du côté haute pression.

Cette solution permet d’obtenir une faible température d’alimentation en air comprimé et garantit une durée de vie maximale du radiateur.

En outre, l’économie d’énergie générale des systèmes d’air comprimé est optimisée.

De quelle manière ?

En agissant également dans ce cas sur le refroidissement et, en particulier, en insérant un ventilateur d’arrêt qui remplace le ventilateur principal lorsque la machine est en veille.

Compresseur à vis sans huile avec refroidissement par eau

Un compresseur à vis sans huile avec refroidissement par eau impose une condition inévitable lors de la conception du système : trouver le liquide dans les conduites d’eau ou d’autres sources.

Dans ce cas, la température est abaissée au moyen d’échangeurs de chaleur à plaques, à tubes et à ailettes qui dispersent la chaleur dans l’eau qui circule autour.

Le système de refroidissement de l’eau de Kaeser est optimisé pour rendre l’abaissement de la température plus efficace. Les échangeurs de chaleur air-eau sont équipés de tubes de refroidissement en CuNi10Fe avec une étoile interne qui assure un transfert de chaleur optimal et des températures minimales de décharge de l’air comprimé.

En outre, ces mesures réduisent au minimum les pertes de pression et rendent le compresseur encore plus efficace.

Il est juste de comparer les avantages des deux méthodes de refroidissement des compresseurs à vis sèche, de choisir le système parfait en fonction des caractéristiques de votre entreprise et des besoins en air comprimé.